Henri est arrivé à Caunes en 1969, où il a rencontré et épousé par la suite une fille du village. Raymonde, son épouse depuis plus de 50 ans aujourd’hui. Comme il le dit lui même « Une belle performance ! ». Il a commencé en 1961, sa carrière de professeur des écoles en Algérie qu’il a quitté en 1969 et muté par la suite à Mantes La Jolie. « Bien que venant de loin, lorsque je me suis marié, puisque j’arrivais du fond du Sahara, je n’étais qu’un étranger de Villegly » dont sa famille est originaire. Sa mère tenait le café du village et son père était employé municipal. « Ce qui explique peut-être que j’ai eu un bon contact avec l’équipe technique au précédent mandat. Et quant aux commerçants qu’ils soient rassurés, un fils de commerçant le reste, comprend leurs problèmes, sait qu’ils sont la vie du village, et cherchera plus à les résoudre, je parle des problèmes, qu’en rajouter, l’état le faisant suffisamment ! »

Maintenant retraité Henri souhaite participer et s’investir dans la vie du village. « Je me suis décidé à rejoindre Jean Louis et son équipe car j’ai constaté qu’ils avaient fait un très bon travail, même si parfois j’aurais pu avoir des désaccords. Les projets me plaisent beaucoup, et l’équipe que je fréquente maintenant depuis quelques mois me semble très compétente, motivée et sympathique, ce troisième critère qui peut sembler superflu, est important puisque nous espérons, grâce à vous, passer un mandat ensemble »