Alexia Moureau est de Caunes : elle y est née, y a grandi, et à son tour, y a fondé sa famille avec son compagnon Jonathan, artisan à Caunes, et leurs deux enfants, Marius et Élie. « J’ai toujours été bien dans ce village. J’en suis partie une dizaine d’années pour mes études en France et à l’étranger, ce qui m’a permis de voir d’autres choses avant de faire le choix de revenir à Caunes pour m’y installer. » Après des études de droit, elle reviendra avec beaucoup de compétences suite à l’obtention d’un DESS en droit immobilier, d’un Master en droit notarial, et d’un Diplôme Supérieur du Notariat, avec lequel elle exercera sept ans, dont cinq au sein d’une étude à Cuxac Cabardes. « Mais ce travail ne me satisfaisait pas pleinement, je voulais un travail où je me sente utile pour les autres, un travail avec du sens. Alors, même si ce n’était pas facile, j’ai décidé d’assumer mes valeurs, et de me reconvertir. Je prépare actuellement le concours de Professeur des Écoles. Donner envie aux enfants d’être curieux, d’apprendre et de comprendre comment fonctionne le monde, c’est important. »

Alexia, c’est aussi une vie engagée ; des engagements aussi discrets que profonds. « On parle beaucoup d’environnement, de développement durable. J’entends souvent dire : il faudrait, il faudrait… Mais si on ne s’implique pas, les choses ne bougent pas ! Alors que si chacun faisait un peu, à son échelle, ce serait déjà bien mieux. ». Depuis quelques années, Alexia et sa famille se sont progressivement engagées vers le zéro déchet. « C’est simple, finalement : préférer des mouchoirs et des serviettes en tissu, acheter en vrac plutôt que des produits avec doubles emballages, réparer, recycler au maximum, … ce n’est souvent que du bon sens. ». Un engagement qu’elle a également fait naître en douceur au sein de l’association Los Pitchouns : sous son impulsion discrète, l’association petit à petit, a infléchi certaines de ses habitudes et événements, pour en garder l’esprit festif sans nuire à la planète.

Être utile, c’est aussi ce qui l’a conduite à se présenter aux municipales, comme l’avait fait en 2014 sa Maman, Thérèse. « L’équipe m’a motivée, on sent un engagement sincère et beaucoup de bonne volonté. ». De plus, pour elle «  Caunes est un village très agréable. On y est bien ! Il y a tout ce qu’il faut, on y trouve toujours quelque chose à faire. Alors, lorsque les gens parlent de changer les choses je suis d’accord ; mais parvenir à conserver ce qui fonctionne bien, c’est important aussi… Ne l’oublions pas. »